7/12 Séminaire ultraordinaire de banalyse

fadesIl y a 33 ans, le premier Congrès ordinaire de banalyse se tenait à Fades (Puy-de-Dôme), dans l’indifférence la plus générale. Ce rassemblement sans objectif autre que l’observation du banal entendait constituer une réponse radicale au processus de colonisation sans fin du réel par sa valeur marchande. 

La seule activité prévue au programme consistait à accueillir les congressistes à leur descente de train. Aucun invité ne s’étant déplacé, l’opération fut considérée comme particulièrement réussie par les (deux) organisateurs, et sera répétée d’année en année, jusqu’en 1991.

plus d’infos

Pour commémorer ce non événement et le sortir de l’oubli le temps d’une soirée, nous vous invitons à rencontrer deux de nos plus éminents banalystes, Marie Liesse Clavreul et Thierry Kerserho, lors de ce premier (et dernier) séminaire ultraordinaire de banalyse à la Quincaillerie des temps présent, ce lundi 7 décembre, 20h, soit 39 jours exactement avant la fermeture programmée de l’endroit.

Observer le banal, c’est déjà l’abolir, objecterez-vous. Dans l’impossibilité aujourd’hui d’ignorer cette contradiction fondamentale de la démarche banalytique, nous l’assumerons jusqu’au bout. En guise de concession à l’air du temps, tout entier dédié au spectaculaire le plus décomplexé, nous vous proposons une avant-soirée de circonstance:

Etre banalyste en état d’alerte de niveau 3/4

rencontre-débat avec Charles Michel (sous réserve), Jan Jambon (sous réserve) et Paul Hermant (sans aucune réserve)

Débat aussitôt annulé à la demande du comité organisateur, officiellement pour raison de sécurité.

Informations pratiques

Quand?  Lundi 7 décembre 2015

Horaires? 20h

Où?  La Quincaillerie des temps présents, 66 rue du Viaduc, 1050 Ixelles

Prix?  Non.

image_pdfimage_print