28/3 Migration, le travail au-delà des frontières | Débobine & débats

En n’accordant plus l’asile qu’aux migrant.es qui satisfont aux critères définis par la Convention de Genève de 1951 (à celles et ceux qui sont reconnus courir un risque de persécution, donc) et en maltraitant sans pitié les autres, nos Etats donnent à penser qu’il faut distinguer les bons des mauvais étrangers. Comme si crever de faim n’était pas en soi un bon motif pour se déplacer sur la planète. Et comme si la recherche – légitime – d’une vie meilleure n’avait pas, de tout temps, participé au développement de notre humanité. Pourtant, on les pourchasse, les réfugiés dits économiques. On les stigmatise. On les traite – littéralement – comme des sous-hommes. Alors qu’au regard des épreuves qu’ils ont traversées pour parvenir jusqu’à nous, il conviendrait de les voir comme des héros. D’où l’intérêt, avant de débattre avec Mikaël Franssens de cette problématique difficile, de commencer par se mettre un peu dans la peau de trois de ces aventuriers des temps modernes. Ou comment, avec une histoire puissante et par le grand pouvoir de l’identification, le cinéma se fait encore une fois outil de passage de l’individuel au collectif…

► ► Le film :

Rêves d’or de Diego Quemada-Diez (2013, 108’, MX-ES)

Venus du Guatemala, Juan, Sara et Samuel aspirent à une vie meilleure et tentent de se rendre aux États-Unis. Pendant leur périple à travers le Mexique, ils rencontrent Chauk, un indien du Chiapas ne parlant pas l’espagnol et qui se joint à eux. Ce voyage les confronte à la dure et violente réalité.

► ► Débat :
La projection sera suivie d’une rencontre sur les liens entre migration et travail avec Mikaël Franssens (Coordinateur politiques migratoires au CIRÉ-asbl) et Lise Mernier (Chargée de projets à PointCulture Bruxelles et doctorante en analyses cinématographiques à l’ULB). La rencontre sera animée par Etopia.

► ► Prix :
Libre et conscient (snack bio fait maison inclus)

► ► Où :
PointCulture Bruxelles, 145 r Royale, 1000 Bruxelles

► ► Quand:
Jeudi 28 mars de 18h30 à 22h30

Un partenariat PointCulture, le CIRÉ-asbl, Etopia, Gresea et Centre régional du Libre Examen