27/4 et 4/5/2015 Hors scène au Varia: Juifs et renégats?

lr

« Liebman renégat », de retour au Varia

Après un triomphe en 2015 (meilleur auteur au Prix de la Critique), reprise de la pièce drôle et touchante que Riton Liebman consacre à son père, Marcel, figure de la militance en Belgique (mise en scène: David Murgia). Ensuite, on échange…(représentations à 19h30 – débats à +/- 20h45)

Plus d’infos sur la pièce et autres dates

Littéralement, un renégat est quelqu’un qui renie le groupe auquel il appartient (sa religion, sa patrie, son parti). Les Juives et les Juifs qui posent un regard critique sur la politique israélienne, voire sur l’existence d’Israël en tant qu’Etat juif, sont-ils pour autant des renégats ? Sont-ils, parce que Juifs, parce que Juives, tenus à un devoir de fidélité inconditionnelle envers cet état qui prétend aussi agir en leur nom ? 

Et si cette quasi naturalisation forcée leur conférait plutôt un droit sinon un devoir de posture critique ? Et si, plutôt que cette haine de soi que leurs adversaires aiment à diagnostiquer (l’imputation d’antisémitisme leur sied fort mal), il y avait surtout du courage à s’affranchir de toute forme d’assignation identitaire, pour interroger librement la politique du groupe auquel, bon gré mal gré, on se trouve assimilé-e ? 

Mercredi 27 avril
Les Juifs qui critiquent Israël sont-ils des renégats ?

Avec Simone Süsskind (ancienne présidente du CCLJ et membre du Parlement Bruxellois), Jean Vogel (Institut Marcel Liebman ULB), Henri Wajnblum (ancien président de l’UPJB, ancien administrateur du CCLJ et ancien kibboutznik)

Modératrice: Sabine Ringelheim (journaliste et animatrice à TéléBruxelles)

Mercredi 4 mai
Rencontre avec une renégate: Michèle Sibony

 Michèle Sibony est professeure de lettres, militante pour la paix en Israël-Palestine. Issue d’une famille juive marocaine, elle a fait ses études en Israel. Elle y a maintenu des contacts étroits avec ce pays, ses amies féministes militantes contre l’occupation, et les mouvements pacifistes. Elle est vice-présidente de l’Union juive française pour la paix (UJFP) qu’elle a rejointe lors de la deuxième Intifada.

Discutant: Henri Goldman (rédacteur en chef de la revue de débat Politique)