25/01 Mireille Tsheusi-Robert « Qui parle pour les Noirs … et pourquoi? »

Les stéréotypes infantilisants à l’égard des « Noirs » sont une illustration éloquente du racisme à leur égard, essentiellement caractérisé par le mépris. Aujourd’hui, le silence médiatique, politique, académique et associatif assourdissant qui entoure l’« afrophobie » s’inscrit dans une tradition de déni de reconnaissance, de marginalisation ou d’« invisibilisation » des « Noirs ». Il convient dès lors de se demander qui parle pour les « Noirs » ? Pourquoi l’« afrophobie » est-elle une forme de racisme méconnue, jugée inoffensive, voire méprisée ? Par quels processus les voix des diasporas africaines sont-elles rendues inaudibles ?

Afin de répondre à ces interrogations, les auteurs de l’ouvrage « Racisme anti-Noirs : entre méconnaissance et mépris » ont rencontré 85 acteurs de la lutte antiraciste et leur ont soumis un questionnaire. L’analyse des résultats révèle une situation qui interpelle : les antiracistes ont de très faibles connaissances sur l’histoire coloniale, ainsi que sur les réalités et les conséquences du racisme que subissent les Afrodescendants. Plus encore, les associations dont émanent les acteurs interrogés sont souvent loin d’être exemplaires. Ce livre – et cette conférence – entendent donc questionner ce racisme paradoxal, à savoir celui que l’on retrouve au sein-même des institutions censées le combattre.

Par Mireille TSHEUSI-ROBERT, formatrice et activiste antiraciste, cofondatrice de l’Asbl BAMKO (Belgian Afro-descendants Muntu-Kemit Committee), un comité féminin qui accompagne les personnes victimes de racisme. Elle est aussi auteure de nombreux livres et articles dont « Racisme anti-Noirs : entre méconnaissance et mépris » aux éditions Couleur Livres/BePax (2016, coécrit avec Nicolas Rousseau) et « La Couleur du Risque, jeunes afro-descendant.e.s et entrepreneuriat » (2017, coécrit avec Sarah Demart).

En pratique:

Quand? 25 janvier, à 19h
Où? Maison du Livre de Saint-Gilles, 26-28 rue de Rome, 1060 Bruxelles
PAF? Entrée libre

Frites & Manioc se tiendra du 11 janvier 2018 au 9 février 2018. 

Autres rendez-vous dans ce cadre:

  • « Frites et manioc », vernissage – 16/01 à 18h > plus d’infos
  • « Créer en post-colonie… décoloniser les regards », conférence-débat et finissage – 09/02 à 19h30