24/11/14 Réunion du Comité national contre le discours de haine

nohateLe Comité national contre le discours de haine s’est constitué en mars 2013, dans le cadre du lancement, par le Conseil de l’Europe, de la Campagne européenne contre le discours de haine en ligne. Depuis, des Comités se sont constitués dans la plupart des États membres (une quarantaine aujourd’hui) qui ont mené des actions de sensibilisation ou développer des outils pour lutter contre ce phénomène moderne qui fait des ravages auprès de nombreux jeunes, de nombreux adultes également.

Ces Comités sont en train de devenir les fondements d’un mouvement qui porterait les objectifs de la campagne au-delà de sa clôture, en mars 2015.

Dans ce cadre, notre Comité voudrait créer un mouvement permanent à l’échelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui rassemblerait un réseau d’acteurs de la lutte contre le discours de haine, les discriminations et le harcèlement, qui soit un lieu de réflexion, de référence, créateur d’outils pédagogiques, d’accueil et d’appui des jeunes victimes de harcèlement ou de discriminations. L’idée est de donner corps à ce réseau au travers d’un site et également d’informer les jeunes de l’existence de personnes de références et de points d’accueils et d’accompagnement.

Pour lancer la réflexion avec vous sur la création de ce réseau, nous avons décidé d’organiser deux réunions de mobilisation autour notre Comité :

  • à Bruxelles le lundi 24 novembre, au ​BIJ (Rue du Commerce, 18 • B-1000 Bruxelles • Proximité Trône)
  • à Namur le mardi 9 décembre, dans une salle qui reste à déterminer

​Horaire de ces réunions :

  • 13h30   Accueil
  • 13h45   Présentation du Mouvement et de la Campagne par Michel Duponcelle, Président du Comité
  • 14h15   Présentation de 3 outils mis en place au sein du Comité (DVD Loupiote, outil MRAX & jeu WediActivists)
  • 15h00   Tour de table pour apprendre les expériences de chacun en matière de discours de haine et de harcèlement, ses difficultés, ses victoires et ses échecs…
  • Dans le suivi : ce que chacun attend d’un tel réseau et est prêt à y apporter, comment nous nous organisons.

Merci de confirmer votre participation : Manu Mainil, pour WediActivists

 

image_pdfimage_print