19/11 Féminismes et antiracismes : même(s) combat(s)?

Lutter en faveur des droits des femmes, évidemment. Mais de quels droits et de quelles femmes parle-t-on exactement ? Dans les années 60, déjà, les militantes américaines du courant Black Feminism remettaient en cause la domination des classes moyennes et supérieures blanches sur le mouvement des femmes. Trente ans plus tard, une universitaire américaine, Kimberlé Crenshaw , proposait le concept d’intersectionnalité pour théoriser l’idée que le racisme et le sexisme doivent être expliqués et combattus en parallèle, faute de conduire à des situations de concurrence inextricables. Au même moment, en Europe, l’arrivée dans le débat public des femmes de l’immigration, issues de la diversité comme on dit, bouscule le féminisme…

Avec nos invité.e.s, nous nous poserons donc ces questions : comment, dans un contexte postcolonial, penser l’articulation des différentes luttes ? Comment éviter leur possible instrumentalisation à des fins racistes ou communautarisantes ? Comment surmonter les inévitables divergences pour renforcer les combats communs ?

18h Féminisme et multiculturalisme : les paradoxes du débat*

Introduction à la soirée: les enjeux, les concepts (qu’est-ce que l’intersectionnalité, le postcolonialisme, le décolonialisme, etc.) et les possibles paradoxes qu’entraînent différentes approches, par NADINE PLATEAU, cofondatrice de Sophia, présidente de la commission enseignement du Conseil des Femmes francophones de Belgique, membre de Tayush

(*) le titre, joliment évocateur, est tiré de l’ouvrage coécrit par Chiara Longman

 

20h Féminismes et antiracismes : même(s) combat(s) ?

Dans la droite ligne de Christine Delphy, ROKHAYA DIALLO, fondatrice des « Indivisibles », auteure, réalisatrice et militante, sera confrontée à trois discutant.e.s, pas forcément dans sa ligne mais respectueux/ses du souci de débattre…

  • Être une femme racisée dans la société d’aujourd’hui: NOURA AMER, présidente d’AWSA.be – Arab Women’s Solidarity Association-Belgium
  • De l’humour comme outil de déconstruction en matière de luttes antiracistes et féministes : EDGAR SZOC, rédacteur en chef adjoint de Politique, revue de débats

Les dialogues seront suivis d’un moment d’échange avec la salle.

Modération : GIA ABRASSART, journaliste, animatrice du site cafecongo.be 

Où? PointCulture Bruxelles, 145 rue Royale, 1000 Bruxelles (métro Botanique)

Quand? Le jeudi 19 novembre de 18h à 22h

PAF? 5€ (petite restauration comprise)

Réservations souhaitées via bxlcentre@pointculture.be – 02 737 19 60

image_pdfimage_print