20 et 21/11 A la découverte de notre part d’humanité

Dans notre société sécularisée régie par la loi des hommes depuis belle lurette, la vertu a mauvaise presse, renvoyant à la morale chrétienne l’idée d’un puritanisme dépassé. Pourtant, quelque part, il faut de la vertu pour respecter la loi et maintenir une éthique dans la gouvernance de nos cités, à tous les niveaux de leurs organisations, individuelles ou collectives, privées ou publiques…

Et si nous revisitions les vertus ? Car, comme Comte-Sponville le dit bien, « la vertu d’un homme/une femme, c’est ce qui le/la fait humain-e, ou plutôt la puissance spécifique qu’il/elle a d’affirmer son existence propre, c’est-à-dire son humanité. »

Prendre conscience que nous possédons des vertus, les nommer, découvrir leurs effets pour nous-mêmes mais aussi pour les autres, constituent un préalable essentiel pour développer notre capacité d’agir et notre sens des responsabilités, dans l’objectif d’un mieux vivre ensemble, et l’élaboration une société plus juste, plus solidaire, bref plus humaine.

Pendant deux journées, le Centre Librex vous propose de porter attention sur la manière dont vous vous adressez à vous-mêmes et aux autres. Vous prendrez conscience du choix des mots que vous avez l’habitude d’employer et de leur effet. Vous apprendrez ainsi à développer un langage bienveillant et une meilleure écoute envers vous, vos proches, vos relations professionnelles et amicales.

La méthode s’appuie sur le « Projet des Vertus », méthode de communication et d’éducation, créée au Canada, reconnue comme programme-modèle en 1994 par les Nations Unies, mais peu diffusée à ce jour en Europe francophone. Elle utilise cinq stratégies qui permettent de progresser dans le vocabulaire émotionnel, d’apprendre l’importance des limites, d’être témoin du progrès des proches et d’apprendre à développer une oreille attentive !

Public : toute personne désireuse d’améliorer ses compétences relationnelles et son rapport aux autres

 

Avec Fatima Chaoui. Après des études en sciences politiques et relations internationales à Bruxelles, l’agrégation et un diplôme d’études spécialisées en GRH, Fatima a notamment travaillé comme manager en communication et gestionnaire de relations au sein d’une Association Internationale pour Jeunes Avocats et comme conseillère en ressources humaines pour une PME du secteur pharma.

Sa passion pour les relations humaines et son intérêt de faire grandir l’autre l’ont conduit à se former de manière continue dans différents domaines de la communication. Certifiée en coaching de vie et professionnel, formatrice en communication interpersonnelle, formée en PNL et CNV. Elle est depuis 2005 Facilitatrice et Master Facilitatrice en Projet des Vertus.

 

Ne pas confondre valeurs et vertus : 

Les valeurs sont ce à quoi l’on tient et qui importe. Elles sont issue d’un choix que l’on prioritise. Elles sont extrinsèques. Elles différent selon les personnes, les familles, et sont spécifiques à la culture… Elles peuvent évoluer dans le temps. 

Les vertus sont plus fondamentales que les valeurs. Elles caractérisent notre humanité et renforcent le caractère. Elles sont appréciées universellement par toutes les cultures. Elles sont intrinsèques, se travaillent et s’acquièrent. Elles se traduisent dans le comportement et sont identifiables.

Infos pratiques :

  • Date : 20 et 21 novembre 2018
  • de 9h à 17h (accueil à 8h30)
  • Lieu : 66, rue Coenraets – 1060 Bruxelles
  • Paf : 60€ (le prix ne peut pas être un frein à vore participation, appelez-nous si besoin)
    Paiement obligatoire au compte du Centre Librex
  • Contact : Véronique Lacroix
    02 538 19 42 – info@centrelibrex.be