17/5 Réinventer le World Wide Web pour entrer dans le néguanthropocène – Bernard Stiegler

Le weqsd_scale_270x380b, qui fut rendu accessible au monde entier en 1993, avait eu pour caractéristique d’augmenter subitement et massivement la diversité des énoncés circulant entre les humains, inversant la situation qu’avaient installée les médias de masse en imposant une opposition fonctionnelle entre producteurs et consommateurs de « symboles », qui en étaient du même coup désymbolisés – ce que Adorno et Horkheimer décrivirent comme une industrie des biens culturels.

Au cours des dix dernières années, les plateformes de capture des data ont mis un terme à cette apparente renaissance de la vie symbolique : la data economy a instauré l’ère d’une vaste fourmilière numérique – évolution qui avait été envisagée sous forme d’hypothèse en 2003, dans De la misère symbolique.

Ce qui est devenu depuis un état de fait, et qui n’est pas une fatalité, est en revanche une calamité : il détruit le potentiel néguentropique en quoi consistait le web, et il fait de la data economy un nouveau facteur d’augmentation de l’entropie – c’est à dire d’aggravation des externalités négatives de l’Anthropocène.

Cette conférence tente de dire pourquoi et comment il est possible de réinventer un web néguentropique – et que cela devrait devenir l’objectif central d’une nouvelle politique industrielle de l’Europe au service de ce qui sera appelé le Néguanthropocène.

Et aussi ce qu’il convient d’entendre par Néguanthropocène…

bsBernard Stiegler est un philosophe français qui axe sa réflexion sur les enjeux des mutations actuelles — sociales, politiques, économiques, psychologiques — portées par le développement technologique et notamment les technologies numériques. Fondateur et président du groupe de réflexion philosophique Ars industrialis créé en 2005, il dirige également depuis avril 2006 l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) qu’il a créé au sein du centre Georges-Pompidou.

  • PointCulture Bruxelles
  • le 17/05 de 10h30 à 12h00
  • Entrée : 5€
  • Partenaires : Arts & Publics , Centre régional du libre examen , Cesep , Concertation des centres culturels bruxellois , Culture et Démocratie , Gsara , PAC , Présence et Action Culturelles , Revue Nouvelle