DE VILLERS Johanna

Situation professionnelle

Depuis 2002: Chercheuse rattachée au Centre d’Information et de Documentation Interuniversitaire en Sciences Sociales (CENDIS-asbl)/Secrétaire de rédaction de la Revue de l’Institut de Sociologie, U.L.B./Collaboratrice scientifique à la Faculté des sciences sociales, économiques et politiques de l’U.L.B.

1997 – 2001: Aspirante du Fonds National de la Recherche Scientifique (F.N.R.S.), attachée au Centre de Sociologie Générale de l’U.L.B.

1997: Assistant-chercheur, International Research Project (« The use of small housing units for Alzheimer and other dementia suffer »), Salmon Group, Antenne Andromède, C.P.A.S. de Woluwé-Saint-Lambert, Belgique.

Parcours universitaire

1997-2003: Thèse de doctorat en Sociologie, U.L.B. (Université Libre de Bruxelles), sous la direction du professeur Claude Javeau (en cours).
Titre de la thèse: « Analyse des processus différentiels d’identification et des stratégies identitaires à l’œuvre chez les descendants d’immigrés marocains en Belgique ».

1996-1997: Diplôme d’Etudes Approfondies (D.E.A.) en Sociologie, U.L.B. (Grade: Grande distinction).
Mémoire: « La construction identitaire chez les descendants d’immigrés maghrébins ».

1992-1996: Licence en Sciences Sociales, orientation Sociologie, U.L.B. (Grade : La plus grande distinction).
Mémoire: « La reproduction impossible. Devenir universitaire lorsqu’on est fille d’immigrés maghrébins ».
Prix : – Deuxième lauréate du Prix de l’Université des Femmes (1997), Bruxelles ; – Nominée au Prix des mémoires 1995-1996 de l’A.S.P.E.Br. (Association des Docteurs et Licenciés en Sciences Sociales, Politiques et Economiques de l’U.L.B.) pour la section des Sciences Sociales.
Stage de sociologie appliquée: « Recherche-action » menée à la Garderie Ouverte (structure de garde et d’accueil parents-enfants située à Forest, Bruxelles) sur l’utilité sociale et les modalités de mise en œuvre d’un comité de parents.

1990-1991: Première candidature en Architecture, Institut Supérieur d’Architecture Intercommunal Victor Horta, Bruxelles. (Grade: Distinction)

1983-1989: Humanités scientifiques à l’Athénée Royal de Watermael-Boitsfort, Bruxelles.

Auteure de :

Articles publiés dans une revue (avec comité scientifique) :

– « Sur le métier de sociologue: propos d’une jeune chercheuse », Revue de l’Institut de Sociologie, Université Libre de Bruxelles, 1996/1-4 (parution en 1999), pp. 261-275.

– « Note critique: sur l’identité » (sur les ouvrages de Joël CANDEAU, Mémoire et identité, Paris, PUF, coll. Sociologie d’aujourd’hui, 1998 et d’Amin MAALOUF, Les identités meurtrières, Paris, Grasset, 1998), Revue de l’Institut de Sociologie, Université Libre de Bruxelles, 1996/1-4 (parution en 1999), pp. 335-340.

– « Note critique » (sur l’ouvrage d’Altay MANÇO, Intégration et identité. Stratégies et positions des jeunes issus de l’immigration, Bruxelles, de Boek Université, coll. L’Homme/L’Étranger, 1999), Revue de l’Institut de Sociologie, Université Libre de Bruxelles, 1999/1-4 (parution en 2002), pp. 331-334.

Articles publiés dans une revue (sans comité scientifique):

– « La reproduction impossible: réaliser des études universitaires lorsqu’on est fille d’immigrés maghrébins », Nouvelle Tribune, Bruxelles, n°22, déc. 1999, pp. 79-84.

– « La construction identitaire chez les descendants d’immigrés marocains en Belgique », Sophia – Réseau de coordination des études féministes, Bruxelles, n°30, 2e trimestre 2002, pp. 14-16.

image_pdfimage_print