7-9/11 : Atelier de sensibilisation à la diversité convictionnelle

 

Caractéristique de l’existence humaine, la dimension spirituelle de la vie participe pour chaque personne (y compris pour les non-croyant-e-s) de son identité et de son appartenance à une communauté de pensée. En même temps, elle peut contenir une large charge émotionnelle pas toujours contrôlable par la raison, via les convictions religieuses et/ou philosophiques qu’elle véhicule. C’est ainsi que, dans notre société multiculturelle, les questions liées à la diversité des religions et des croyances ont une importance croissante, et sont devenues extrêmement sensibles. Si cette diversité est une opportunité pour améliorer la compréhension interculturelle, elle est aussi à la source de nombreux conflits contemporains.

Il est alors impératif de respecter le développement des identités individuelles, de combattre les préjugés et les discriminations qui, bien souvent, sont le résultat de méconnaissances ou d’incompréhensions, y compris dans la religion dont les individus se revendiquent.

  • Comment lutter contre les propos dégradants, les discriminations basées sur des arguments religieux et/ou confessionnels ?
  • Comment démonter ceux-ci à la racine, dans les discours publics mais aussi dans les préjugés véhiculés par les individus eux-mêmes ?
  • Comment permettre que les problématiques qui touchent de près ou de loin le religieux constituent une opportunité de transformation sociale dans une perspective de mieux vivre ensemble ?
  • Comment inciter au dialogue sans favoriser toute forme de prosélytisme ?
  • Comment permettre à chacun-e de distinguer dans les échanges, ce qui relève d’un savoir – donc objectivable et accessible par tout(e)s – de ce qui touche à l’expérience – donc de l’ordre de l’intime ?

L’atelier auquel nous vous invitons vous propose de travailler la question en commençant par porter un regard ouvert sur la diversité religieuse et la lutte contre les discriminations. Il vise à créer un espace de dialogue et de découverte où pourront être abordées les problématiques des convictions et des croyances. Et ce, dans un climat de confiance et un vivre ensemble serein et négocié. 

Objectifs : sensibiliser les participant-e-s au caractère unique de l’identité convictionnelle de chacun-e; faciliter le dialogue et le partage des différentes expériences dans le domaine des religions, convictions et croyances; améliorer la compréhension des concepts en rapport avec la diversité et la culture générale; permettre d’identifier les manifestations contemporaines des stéréotypes, des préjugés et des discriminations relatives aux cultures, croyances, convictions; mieux appréhender la complexité et la richesse de la diversité religieuse, spirituelle et culturelle; développer des compétences individuelles et des stratégies institutionnelles permettant de créer des environnements interculturels inclusifs.

Méthodologie : Le contenu est basé sur le processus pédagogique du CEJI qui se découpe en plusieurs étapes : construction des fondations – identité – prise de conscience culturelle – examen d’une problématique – confrontation – actions sociales – évaluation. Des compétences clés sont acquises afin de prévenir et de désapprendre les comportements préjudiciables et les comportements discriminatoires. Ces compétences permettent de: – développer de l’empathie; de l’estime de soi; l’esprit critique; un apprentissage coopératif; la construction d’attentes positives; la création d’environnements varié et inclusifs; et le développement d’actions de terrain.

Les cercles de parole du ProDAS permettent d’installer un climat d’écoute et de confiance, de développer en chacun-e sa capacité de s’intéresser, de se laisser altérer par l’autre. Les participant-e-s découvrent la parole sans crainte du jugement, malgré les différences de culture, de valeurs, de modes de vie. Ils-elles expérimentent deux principes complémentaires : le principe d’universalité (beaucoup de personnes vivent des situations très proches, des émotions semblables) et le principe d’unicité (chacun est unique et vit une situation avec des pensées et des sentiments qui lui sont propres).

7, 8, 9 novembre 2018 / 9h-16h / 66, rue Coenraets – 1060 Bruxelles
Accès gare du midi, métro 2 et 6, tram 3, 4, 51, 81, 82, bus 27, 48, 49, 50

90 €
Paiement obligatoire au compte du Centre Librex BE05-0680-6844-8075
Contact : info@centrelibrex.be – 02 538 19 42
lunch de midi non compris – restauration possible dans le quartier

Formatrices : Stéphanie Lecesne et Anne Bernard

                 2017 logo prodas
Activité réalisée avec le soutien financier du programme FIPI 2018 – COCOF