24/03/2011 : Théâtre-débat « A portée de crachat »

« A portée de crachat » est l’épopée tragi-comique ou l’extraordinaire voyage d’un Arabe israélien qui ne sait plus à quelle identité se vouer, tant on lui refuse la sienne propre. Une pièce emblématique d’un monde écartelé, divisé, et qui semble condamné à l’affrontement, au refus du partage, à la constante négation du dialogue. Une situation infernale et absurde qui nous invite à rire pour ne pas exploser.

Lorsqu’il s’agit de parler du Proche-Orient, les susceptibilités sont exacerbées et les engagements politiques tranchés et partisans. Chacun, occidental en tête, croit détenir la vérité, se sent en droit de pointer qui sont les bons et qui sont les méchants. Mais la vie est plus nuancée que ça. Derrière le conflit israélo-palestinien qui occupe depuis tant d’années la scène mondiale, il y a des hommes et de femmes qui, on peut l’espérer, tentent au quotidien de définir leur intégrité d’être humain. Comment ? Quelle identité se construit-on lorsque l’on est palestinien et israélien ? Peut-on se détacher du poids de l’histoire et revendiquer, en personne libre, une individualité qui fait sens ?

Après la pièce, et pour débattre de cette question de l’identité, le Centre régional du Libre Examen a invité, autour du réalisateur Richard Kalisz, Nicolas Zomersztajn, rédacteur en chef de la Revue Regards du Centre Communautaire Laïc Juif, Pascal Fenaux, journaliste et traducteur à Courrier International, en charge de la rubrique Moyen-Orient et membre de la Revue Nouvelle ainsi que Majed Bamya, un palestinien travaillant à Bruxelles et auteur d’un recueil de poèmes Les champs du silence.

Date : Ve 24 mars 2011 à 20h30
Accueil des participants à 20h15

Lieu : Espace Delvaux, 3 rue Gratès (place Keym) – 1170 Bruxelles

PAF : 11 € (prix de groupe promotionnel)
Réservation obligatoire : Attention, nombre de places limité !

Organisation : Pascale De Boeck
image_pdfimage_print