12/11/2010 : Film-Conférence « Rencontre d’un ancien détenu de TAZMAMART »

Le film : Au cours des années septante, deux tentatives de coup d’état contre le Roi Hassan II du Maroc sont perpétrées par des militaires. Ils impliqueront à leur corps défendant nombre d’officiers et de simples soldats. Ahmed Marzouki était élève sous-officier lorsque lui et ses camarades ont été aiguillés vers Skhirat en pensant aller à Benslimane pour y exécuter des manoeuvres… L’aventure se solde par un séjour de 18 ans au bagne de Tazmamart. Il raconte l’histoire de ses compagnons de prison et la difficulté des « survivants » à retrouver une place dans la société marocaine.

Programme de la Conférence : Après les années de plomb, le nouveau roi Mohamed VI a suscité beaucoup d’espoirs. Créée en 2004, l’IER (l’Instance équité et réconciliation) a pour mission d’apporter un réglement global à la question des violations des Droits de l’Homme au Maroc (disparitions et détentions arbitraires) et de formuler des recommandations pour que ces situations ne se répètent pas. Qu’en est-il dans les faits ? Les recommandations sont-elles suivies par les autorités ou restent-elles lettres mortes ? Pour répondre et témoigner, Le Librex, Ligne de Mire et le comité de soutien de l’AMDH ont invité :

  • Ahmed MARZOUKI – Ancien détenu de Tazmamart
  • Ibtissame LACHGAR – Cofondatrice du mouvement MALI – Groupe alternatif pour la défense au Maroc de la liberté individuelle
  • Amine ABDELHAMID – Vice-président de l’Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)
  • Meriem DEMNATI – Pédagogue et chercheuse sur la culture amazigh, de l’Observatoire Amazigh des droits et libertés (OADL)

Modérateur de la conférence : Mohamed EL BATTIUI – ULB

Date : 12 novembre 2010 à 19h00

Paf : 3 €

Lieu : Centre d’Action Laïque, Campus de la Plaine ULB, Accès 2, avenue Arnaud Fraiteur – 1050 Bruxelles

image_pdfimage_print