Le processus de domination conjugale

2015 violences couple light

13/10, 22/10, 29/10, 16/11 et 18/11

9h30 – 16h30

5 journées pour se questionner, se donner ensemble des clés de lecture et d’analyse :

  • Comment décoder les violences au sein du couple ?
  • Comment appréhender les violences dans des contextes de migrations ?

 

Formatrices et formateurs

  • Josiane CORUZZI, Solidarité Femmes Battues
  • Vincent LIBERT, PRAXIS
  • Maria MIGUEL-SIERRA, la Voix des Femmes
  • Reza KAZEMZADEH, Exil

 

Lieu de la formation

Centre régional du Libre Examen

66, rue Coenraets – 1060 Bruxelles

 

Inscription

Obligatoire (nombre de places limité à 16)

Tél : 02 535 06 78 – Fax : 02 535 06 93

E-mail : info@centrelibrex.be

Prix pour les 5 jours, lunch midi compris : 100 €

 

Objectifs et organisation de la formation

13, 22 et 29 octobre – Trois journées, avec Josiane Coruzzi et Vincent Libert pour :

  • Questionner les croyances et représentations sur la violence conjugale.
  • Définir la violence conjugale et la distinguer des conflits de couple, problèmes de gestion des émotions, pulsions agressives, violences de couple symétriques etc…
  • Comprendre les mécanismes de la violence conjugale à travers un modèle d’analyse interactif et évolutif de la violence conjugale : « le processus de domination conjugale » qui permet d’appréhender les stratégies et positions des auteurs et victimes mais aussi l’impact de l’intervention des professionnels sur ces dynamiques de couples.
  • Questionner la dangerosité de certaines dynamiques de violences conjugales.
  • Aborder la question des impacts de la problématique des violences conjugales sur les intervenants et les équipes de travail.

16 et 18 novembre – Deux journées, avec Maria Miguel-Sierra et Reza Kazemzadeh, pour :

  • Analyser les violences spécifiques liées à l’honneur, aux mariages forcés, à des contextes d’exil.
  • Au travers de l’analyse de cas concrets et une pédagogie centrée sur l’expérimentation, apporter une grille de compréhension des problématiques particulières que vivent les personnes issues de l’immigration (notamment les victimes de violences dont le statut en Belgique est tributaire de leur statut marital).
  • Prendre connaissance de l’évolution du cadre légal en matière de regroupement familial et de politiques de l’immigration ainsi que des mesures possibles d’accompagnement mises à disposition des équipes de travail.

Avec le soutien financier  :

  rbc-bhg-47068

image_pdfimage_print