5-7/07/22 | Prévenir les extrêmismes racistes et xénophobes avec ProDAS

« la peur et la haine sont de véritables obstacles à l’établissement d’une démocratie qui suppose un débat fondé sur l’écoute et la reconnaissance de l’autre, sur la possibilité d’une expression libre et courageuse, sur l’exercice d’une raison critique et lucide, consciente des émotions et des sentiments. »
« J’en suis arrivé à penser qu’à travers la question du racisme, de la xénophobie, de la violence, de la peur, de la haine, il est possible de mieux saisir les conditions nécessaires à l’exercice de la démocratie. »
« Toutes les actions menées dans les banlieues ont pratiquement échoué parce qu’elles ne tenaient pas compte de l’importance de facteurs affectifs et relationnels. »
« Si l’individu ne change pas en même temps, les structures nouvelles redeviendront des structures d’oppression…la transformation de l’individu est inséparable de la transformation sociale. »
citations de Charles Rojzman, in La peur, la haine et la démocratie

Vous êtes convaincu⋅e⋅s qu’on peut (s’)éduquer à la démocratie ? Vous êtes suffisamment sensibilisé⋅e⋅s à la montée des extrêmes pour avoir envie d’agir et prévenir les fanatismes ? A partir de leçons de l’histoire et plus particulièrement de la Shoah, nous vous proposons des itinéraires amenant à des prises de conscience citoyennes. Nous vous invitons à venir les expérimenter. Pour ensuite, si vous le désirez,  les proposer vous-mêmes  à des groupes de jeunes ou d’adultes.

Certains d‘entre vous sont déjà familier⋅e⋅s des méthodologies que nous vivrons – le programme de développement affectif et social et les discussions à visée philosophique. Sinon, nous aurons à coeur de vous les faire découvrir. Partant de ces outils, nous tenterons d’enclencher un processus au cours duquel chacun⋅e sera amené⋅e, progressivement, à prendre conscience des attitudes intérieures qui mènent aux totalitarismes d’une part, et celles qui mènent à la démocratie d’autre part. 

Les attitudes intérieures que nous tenterons de développer pour lutter contre les totalitarismes sont, entr’autre :

  • s’exercer à l’empathie, l’expression de soi, et l’écoute ► pour contrer l’indifférence et un déficit d’empathie;
  • prendre conscience de notre vulnérabilité, transformer nos fragilités, renforcer une juste estime de soi ► pour contrer le rêve de toute puissance;
  • se questionner pour nuancer notre pensée, voir la complexité du réel, nous familiariser avec le paradoxe et nous exercer à faire des choix conscients ► pour contrer le manichéisme, les préjugés et une difficulté à penser librement;
  • agir pour participer à la création du savoir et devenir co-responsables du fonctionnement de la cité ► pour contrer le sentiment d’impuissance.

Il ne s’agit pas à proprement parler d’une formation mais d’une co-construction. Il s’agit de rencontres avec ceux et celles du passé, avec nous-mêmes et nos contemporains, pour mieux préparer l’avenir.
Les personnes inscrites recevront un document nommé « Je te rencontre, je me souviens de toi » dont nous expérimenterons quelques itinéraires.

Avec Peggy Noordhoff-Snoeck et Anne Bernard

Dates: Ma 5, Me 6 et Je 7 juillet 2022
Lieu: 66, rue Coenraets – 1060 Bruxelles
Horaire: 9:00 – 17:00 (accueil à 9:00 – pour midi, possibilités de restauration pas chère dans le quartier)
Prix: 120€ – Paiement sur le compte du Centre Librex : BE05 0680 6844 8075
mettre en communication : Juillet 22 + le(s) nom(s)
Le prix ne peut être un frein à votre participation – Appelez-nous si besoin
Contact : Anne Bernard – 0498 48 85 68

    Prénom*

    Nom*

    Adresse de messagerie*

    Numéro de téléphone*

    Association*

    Nombre de personnes*

    Adresse de facturation (obligatoire si votre participation est de nature professionnelle)

    Une question? Un commentaire?

    Je m'inscris à la formation "Prévenir les extrêmismes racistes et xénophobes" du 5-7/7/2022

    Prix par personne: 120 €

    Paiement sur BE05-0680-6844-8075 (Centre Librex) + votre Nom, Prénom et « formation 5-7/7/2022 ». Le prix ne doit pas constituer un frein.
    Appelez-nous si besoin : 0498 48 85 68 (Anne Bernard).