18/05/21 | Cycle PUNCH « Art infirmier et numérisation »

Dans le cadre du cycle PUNCH, nous avons lancé un travail d’enquête sur la manière dont le numérique modifie le réel sur le terrain. De comment il change nos vies. Pour collecter des retours d’expériences, mais aussi nourrir une production de savoirs et de pratiques. Pour pouvoir dire quand et où la digitalisation n’est pas intéressante, voire se révèle contre-productive. Pour devenir aussi légitimes pour questionner le contenu des dispositifs numériques implémentés.

Au niveau des hôpitaux, ce travail est détaillé dans un texte intitulé « Art infirmier et numérisation » (disponible ici: http://ep.cfsasbl.be/art-infirmier-et-numerisation)[1]. Il a été réalisé par Fadma Amjahad, Marie Vialars (infirmières aux urgences, membres du collectif La santé en lutte) et Guillermo Kozlowski (chercheur au CFS et membre du groupe PUNCH).

Il nous semble important de partager les questions et les enseignements de notre démarche. Celles de non-spécialistes qui s’intéressent à la numérisation non pas comme des ignorants, mais comme des gens compétents qui évaluent à partir de leurs expériences les modifications apportées par la digitalisation du monde.

[1] On peut aussi regarder cette interview réalisé par le Gsara

Où et quand


PUNCH, les podcasts du collectif « Pour un numérique Critique et Humain »
En partenariat avec ACMJ, Centre Librex, Cesep, cfs.EP, Culture & Démocratie, Gsara, La Concertation, La Maison du livre, PAC, PointCulture.